Aide & support

Une réponse à toutes vos questions sur les panneaux solaires

Nous savons déjà que les panneaux solaires sont un investissement rentable. Mais que faire si l'orientation n'est pas idéale ou si votre toit n'est pas assez grand ? Et qu'en est-il du prix à la consommation et du compteur numérique ?
Et qu'en est-il après l'installation ? Devez-vous entretenir vos panneaux ? Y a-t-il un risque d'incendie ? Et les tempêtes ?

Mon toit convient-il pour les panneaux solaires ?

Mon toit est orienté à l’est ou à l’ouest. Est-ce que je peux poser des panneaux solaires ?

Oui, toutes les orientations de toit entre plein est en plein ouest sont intéressantes pour les panneaux solaires.

Les panneaux solaires produisent également de l’électricité lorsque le temps est couvert. La lumière est alors diffusée par les nuages et arrive en fait de toute part. Voilà pourquoi les pertes de rendement d’installations qui ne sont pas orientées parfaitement au sud restent limitées.

Mon toit est-il suffisamment solide ?

Il est important que votre toit présente une force portante suffisante : il doit pouvoir porter en effet le poids des panneaux (qui pèsent environ 17 kg pièce), des rails et des installateurs. Il faut partir d’une force portante minimale requise de 20 à 25 kg par m² de toit. Les toits qui ont moins de 15 ans sont automatiquement en règle.

En outre, il va sans dire que le toit doit être en bon état. Vous pensez que le toit est endommagé, présente des fuites ou contient peut-être de l’amiante ? Nous vous conseillons alors de résoudre d’abord ces problèmes. Notre expert peut vous aider en cas de doute.

FAQ : installer des panneaux solaires

Presque tous les types de couverture de toit (ardoises, tuiles, zinc, roofing, …) conviennent pour les panneaux solaires. S’il y a un danger d’amiante, nous devons prendre des mesures de sécurité supplémentaires au cours de l’installation. Avec les toitures en chaume, il faut faire particulièrement attention au danger d’incendie, étant donné qu’il peut faire très chaud sous les panneaux en été.

Les panneaux solaires peuvent être installés également sur un toit plat. Vous pouvez déterminer vous-même l’orientation de vos panneaux solaires, de sorte à obtenir un rendement optimal. Le toit et la couverture doivent cependant être suffisamment solides pour porter le poids des panneaux, du bâti et du ballast.

Lors de l’installation, il faut faire spécialement attention à l’étanchéité du système, car il faudra pratiquer des trous dans le roofing pour faire passer le câblage vers le transformateur.

Oui, c’est possible grâce à notre calculatrice solaire en ligne. Vous pouvez y répondre à quelques brèves questions concernant votre toit. À la fin, vous saurez quel sera votre rendement, ainsi que le prix d’achat, le délai d’amortissement, les économies de CO2, etc.

Un panneau solaire standard fait 1,7 mètre sur 1. Les fenêtres de toit, cheminées ou autres obstacles sur votre toit limitent le nombre de panneaux que vous pouvez installer. Il vaut mieux confier le dimensionnement de votre installation à un spécialiste.

Pour le calcul du nombre requis de panneaux, et donc de la superficie de toiture exigée, le type de panneau revêt de l’importance. En comparaison avec les panneaux polycristallins, les panneaux solaires monocristallins un peu plus chers fournissent en effet un rendement supplémentaire de 30 %. Ainsi, un ménage qui a besoin de par exemple 12 panneaux polycristallins, soit 20 m² de toiture, sur la base de sa consommation, son emplacement géographique, la pente et l’orientation du toit, n’aura besoin que de 10 panneaux monocristallins, soit 17 m² de toiture, pour obtenir un même rendement.

Vous pouvez le savoir également grâce à notre calculatrice solaire en ligne. Pour répondre aux questions, il est conseillé de prendre en compte vos futurs projets sur 20 à 25 ans, comme l’extension de votre habitation, l’achat d’une voiture électrique, des travaux d’isolation, l’installation d’une pompe à chaleur, l’extension de votre ménage ou des enfants qui quittent la maison.

Pour un calcul détaillé du prix, il est de toute façon conseillé de demander l’avis d’un expert qui viendra voir chez vous à la maison.

Pour les petits toits, nous proposons bien entendu des panneaux de qualité avec le rendement le plus élevé possible, ainsi qu’une orientation optimale.

Même si vous pouvez installer moins de panneaux sur votre toit que le nombre requis pour votre consommation, vous réaliserez des économies sur votre facture annuelle d’énergie. Même dans ce cas, envisagez donc d’installer aussi des panneaux solaires, surtout que leur coût d’achat a considérablement baissé.

Si votre toit ne convient pas pour y installer des panneaux solaires, vous pouvez certainement opter pour une installation dans votre jardin ou pré. Nous réalisons alors une installation au sol, une sorte de rampe, et posons le câblage dans une tranchée. Pour une telle installation, on recommande un revêtement de sol en dur. Informez-vous également si elle n’exige pas un permis.

Les prix des panneaux solaires et de leur installation peuvent varier considérablement. Cela vaut donc la peine de bien vous informer au préalable et de réfléchir à ce que vous attendez précisément de votre installation solaire. Il est important de ne pas se fixer uniquement sur le prix. Nous vous conseillons de bien examiner aussi les aspects suivants :

  • Combien d’expérience l’installateur a-t-il avec l’installation de panneaux solaires ?
  • L’installateur dispose-t-il d’un certificat Rescert ?
  • L’entreprise réalise-t-elle l’ensemble de l’installation (vente, installation et service après-vente) ou certaines choses sont-elles sous-traitées ?
  • Quels panneaux solaires et transformateur sont proposés, et quel est leur rendement ?
  • L’installateur a-t-il effectué une analyse approfondie des besoins ? Autrement dit, l’installation tient-elle compte de votre situation concrète (pente de toit, orientation, ombre, …) et consommation, actuelles et futures ?
  • Qu’en est-il du service après-vente ?
  • L’entreprise de placement offre-t-elle une sécurité à court et à long terme ? Que se passe-t-il si l’entreprise disparaît ? Etc.

Panneaux solaires en exploitation après l’installation : que puis-je en attendre ?

Quelle est la durée de vie de panneaux solaires ?

Les panneaux solaire durent minimum 25 ans, et même jusqu’à 40 ans. La garantie produit varie de 10 à 25 ans, et la garantie de rendement jusqu’à 25 ans.

Un transformateur dure en moyenne 10 ans et bénéficie d’une garantie produit de 5 à 12 ans.

Est-ce que je dois nettoyer mes panneaux solaires ?

Grâce à leur structure lisse et au dégagement important de chaleur, les panneaux solaires sont en grande partie autonettoyants : la plupart des saletés, comme les excréments d’oiseaux, se dessèchent et se pulvérisent. Les panneaux sont couverts d’une sorte de film qui permet à la pluie et au vent de rincer ou de balayer la poussière et les saletés.

La pollution entraîne cependant une réduction annuelle du rendement de 2 à 5 %, suivant la pollution atmosphérique, la présence d’arbres, etc. Nous recommandons un nettoyage tous les deux ans. Il est recommandé d’utiliser de l’eau tiède avec un détergent spécial pour panneaux solaires. N’utilisez surtout pas de nettoyants universels, de produits abrasifs ou un nettoyeur haute pression. Et surtout : prévoyez une protection suffisante lorsque vous grimpez sur le toit !

FAQ : vivre avec des panneaux solaires

Le meilleur moment pour nettoyer vos panneaux solaires est le début du printemps. Votre installation sera ainsi au mieux de sa forme pendant les mois les plus ensoleillés. Si vous habitez dans une zone avec beaucoup d’arbres, il est également recommandé de contrôler vos panneaux pendant ou après l’automne. Les résidus de feuilles peuvent affecter votre rendement.

Nous vous recommandons vivement de contrôler régulièrement le fonctionnement de vos panneaux solaires. Vous pouvez le faire avec un système de monitorage en ligne, mais vous pouvez contrôler également si votre compteur « tourne en arrière » lors de journées ensoleillées. Les transformateurs possèdent souvent un écran qui affiche la production d’électricité. En cas de problème sérieux, il vaut mieux prendre contact avec un professionnel.

En cas de panne de votre installation, vous devrez compter sur un bon service chez votre installateur. Si Luminus a assuré votre installation, vous pouvez appeler la hotline qui est disponible 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Vous avez alors en ligne l’un de nos spécialistes en panneaux solaires. Il posera un premier diagnostic par téléphone. Si nécessaire, un technicien agréé viendra sur place pour vous fournir un service optimale.

Un panneau solaire ne devrait pas pouvoir être emporté par un vent fort. Si cela a lieu malgré tout, cela indique que l’installation des panneaux solaires présente une qualité insuffisante : les panneaux solaires ne sont pas fixés assez solidement sur les rails.

La résistance des panneaux à la grêle dépend de la qualité du verre. Tout comme pour un pare-brise de voiture, le verre ne se cassera pas complètement en cas d’impact, mais il se formera une étoile.
Les panneaux solaires qui satisfont à la norme européenne ont été soumis à des tests en cours de production, p. ex. résistance à la grêle, aux UV, fuites, isolation, robustesse, résistance au gel et à la chaleur.

Ici aussi, une installation qualitative est cruciale. Les panneaux ne peuvent pas être situés trop près du toit, sinon la température devient trop élevée juste en-dessous des panneaux. La conséquence est non seulement un risque d’incendie, mais aussi une réduction du rendement. Le câblage doit lui aussi être posé d’une manière sûre.

Si vos panneaux solaires produisent plus que vous ne consommez, votre compteur tourne en arrière. Par conséquent, le relevé final sur votre décompte sera inférieur au relevé initial. Avec un compteur qui s’inverse, vous ne recevez pas d’indemnisation pour l’électricité que vous avez produite en trop. Votre décompte indique que vous avez consommé 0 kWh. Le chiffre de votre compteur au moment du relevé constitue le nouveau point de départ.

Vous trouverez de plus amples informations sur les sites Web des régulateurs d’énergie :

- VREG : www.vreg.be
- CWaPE : www.cwape.be
- Brugel : www.brugel.be

Suivant votre situation, vous pouvez faire fermer votre compteur de nuit après l’installation de panneaux solaires. Le timing est important. Vous trouverez de plus amples informations sur les sites Web des régulateurs d’énergie :

- VREG : www.vreg.be
- CWaPE : www.cwape.be
- Brugel : www.brugel.be

Un compteur simple est plus avantageux si vous consommez à peu près autant d’énergie (total de la consommation de jour et de nuit) que ce que produisent vos panneaux solaires. Si vous consommez beaucoup plus d’énergie que ce que produisent vos panneaux solaires (une différence de plus de 1 500 kWh), il vaut mieux conserver votre compteur de jour et de nuit. Vous pouvez vous adresser à votre gestionnaire réseau pour faire fermer votre compteur de nuit. Nous vous recommandons de faire fermer votre compteur de nuit au moment du relevé annuel de compteur par votre gestionnaire réseau. Vous éviterez ainsi sans doute des frais supplémentaires.

Téléchargez nos applications sur