Biodiversité

Luminus contribue activement à préserver ou à restaurer la biodiversité.

La préservation de la biodiversité est l’une des exigences auxquelles l’entreprise est confrontée au quotidien, du fait des incidences potentielles de son activité sur l’environnement.  Au-delà des mesures obligatoires prévues dans les permis, Luminus contribue avec ses partenaires à la préservation de la biodiversité de façon volontariste. Luminus ancre sa stratégie biodiversité directement en lien les objectifs des Nations Unies.

SDG Goals

Politique Biodiversité

Dans la continuité de sa politique HSE, Luminus s’engage à travers sa politique biodiversité à contribuer activement à la protection et la préservation des écosystèmes. Cette politique biodiversité liste les engagements de Luminus, en particulier en matière de dialogue avec les parties prenantes, de sensibilisation des publics, et de réduction de la contribution des activités aux cinq facteurs* de pression majeurs sur la biodiversité.

*Changement d’usage des terres et des mers, exploitation des ressources, changement climatique, pollutions, espèces exotiques envahissantes.

L’efficacité des mesures compensatoires se confirme à Héron

En 2016, huit hectares de parcelles favorables à la biodiversité ont été aménagés, dans la perspective de la construction d’un parc éolien sur la commune de Héron. Un suivi de l’efficacité des mesures est réalisé depuis 2017 par l’asbl Faune et Biotopes, à la demande de Luminus. Le suivi effectué sur trois ans (25 visites de terrain en 29 mois) montre que les espèces que l’on cherche à favoriser, comme le busard ou le faucon pèlerin, apprécient les aménagements. Leurs apparitions sont observées régulièrement. Un couple de busards des roseaux a même installé son nid à proximité des parcelles.

Aménagements d’espaces favorables à la biodiversité et création d’un parcours didactique au parc éolien de Lierneux 

Luminus a créé au printemps 2019 un parcours didactique ouvert à tous. Le visiteur peut ainsi apprendre grâce à un ensemble de douze panneaux et onze pupitres installés au fil des parcours pédestre et cyclable, le rôle essentiel que joue la forêt pour la faune et la flore mais également pour la vie économique locale.

Des mesures compensatoires, à distance du site, sur la commune adjacente de Vielsalm, au lieu-dit de Joubiéval, visent la préservation des milieux tourbeux (boulaie sur tourbe notamment), qui constituent de précieux puits de carbone. L’élimination manuelle de repousses d’épicéas sur certaines surfaces permet de favoriser l’implantation d’espèces plus favorables à la biodiversité. Des inventaires biologiques sont prévus tous les trois ans, ce qui permet un suivi fin des évolutions.

Contribuer à la protection des abeilles

En Belgique comme ailleurs en Europe, le taux de mortalité des abeilles est de plus de 30 % par an, alors qu’il ne dépassait pas 15 % au début du siècle. Les conséquences peuvent être dramatiques : 84 % des espèces cultivées en Europe sont dépendantes de la pollinisation par les insectes.

Afin de contribuer à la sauvegarde des abeilles belges, Luminus a signé un accord de partenariat avec Beeodiversity dès 2014. Cet engagement s’est traduit par l’installation de colonies d’abeilles sur deux sites thermiques (Seraing et Ringvaart) et deux sites hydrauliques (Grands-Malades et Floriffoux), choisis en fonction de l’abondance de nourriture disponible tout au long de l’année.

Des premiers résultats encourageants pour les plantations proches du futur parc de Tinlot.

En vue de l’installation du parc éolien de Tinlot sur une parcelle agricole, des surfaces ont été aménagées par un agriculteur, avec l’appui de l’asbl Faune et Biotopes, pour favoriser la biodiversité locale. Des parcelles de colza ainsi que des bandes enherbées ont été semées en 2019. Le suivi effectué par Faune et Biotopes a permis de vérifier la conformité des plantations au regard du cahier des charges.

Life4Fish

Le projet Life4Fish est un symbole de la détermination de Luminus de jouer un rôle actif dans la production d’énergie renouvelable et dans la lutte contre le changement climatique.
Découvrez le projet

Progression du projet Life4Fish

Les centrales hydroélectriques construites sur la Meuse depuis plus de 50 ans peuvent contribuer à la surmortalité de certaines espèces de poissons migrateurs. Le projet Life4Fish, en partie financé par l’Union européenne, contribue aux études de comportement de l’ichtyofaune, afin de mettre en œuvre des solutions préservant la continuité écologique, tout en garantissant le productible hydroélectrique.

Certaines mesures élaborées avec l’aide des universités de Liège, Namur, et la société Profish, ainsi que les équipes de Recherche et Développement du Groupe EDF, ont été mises en place récemment. Par exemple, une barrière de dissuasion électrique a été installée sur le site de Grands-Malades.

Le projet Life4Fish permet ainsi à Luminus et à ses partenaires de jouer un rôle actif dans la lutte contre le changement climatique.

Inventaires


Mesures obligatoires

Des études d’incidence doivent être réalisées avant toute demande de permis, en particulier lors de la construction d’éoliennes en zone rurale. Le renouvellement de certains permis est également parfois assorti d’études complémentaires, notamment dans le cas de certaines centrales hydrauliques construites sur la Meuse dans les années cinquante.

Découvrez les mesures obligatoires déployées sur nos sites

Mesures volontaristes

Au-delà de ces actions obligatoires, Luminus contribue à la préservation de la biodiversité, chaque fois que cela est possible.

C’est notamment le cas sur :

  • les sites de Ringvaart et de Seraing (zones de fauchage tardif),
  • les sites d’Angleur et de Lixhe (espaces dédiés à la biodiversité)
  • les quatre sites accueillant des colonies d’abeilles, en partenariat avec Beeodiversity (Floriffoux, Grands Malades, Seraing et Ringvaart).
Découvrez les mesures volontaires