Vous avez choisi Grandes Entreprises

Quel type d'entreprise êtes-vous ?

Professionnel

Dépense annuelle 
 < 10 000 €

Consommation annuelle
Electricité 
< 100 MWh

Gaz 
< 100 MWh

Fréquence de relevé
Annuel

Choisir

PME

Dépense annuelle 
10 000 € à 100 000 €

Consommation annuelle
Electricité
100 MWh - 1 000 MWh

Gaz
100 MWh - 2 000 MWh

Fréquence de relevé
Annuel
Mensuel
Télérelevé

Choisir

Grande entreprise

Dépense annuelle 
> 100 000 €

Consommation annuelle 
Electricité
> 1 000 MWh

Gaz
> 2 000 MWh

Fréquence de relevé 
Annuel 
Mensuel 
Télérelevé

Choisir

Hiver 2015-2016 : EDF Luminus participe activement à la sécurité d'approvisionnement

À l’approche des premiers frimas, la question du risque de blackout revient à nouveau sur le devant de la scène. Si le risque reste présent, l’expérience acquise l’an dernier nous permet heureusement de mieux le contrôler.

L’an dernier, à la même époque, la presse évoquait pour la première fois le risque d’un blackout — une panne généralisée d’électricité — et la nécessité de prévoir un plan de délestage sélectif afin de s’en prémunir au cas où il n’aurait pas été possible de faire face à la demande d’électricité. Les leçons de ce premier hiver sous tension portent aujourd’hui leurs fruits.

Plus de sécurité énergétique

S’il n’est hélas pas encore possible d’exclure une possible pénurie d’électricité en cas de conditions climatiques défavorables, les mesures mises en place pour éviter un blackout ont gagné en efficacité :

  • Elia, le gestionnaire du réseau belge à haute tension, a augmenté le volume de la réserve stratégique belge. EDF Luminus participe d’ailleurs à ce renforcement, puisqu’en plus de notre centrale de Seraing, les sites de production d’Angleur et d’Izegem ont été rajoutés à la réserve.
  • La quantité d’électricité qu’il sera possible d’importer des Pays-Bas a été augmentée.
  • Un plus grand nombre d’entreprises belges prennent part au programme de flexibilité : en clair, elles se sont engagées à déplacer leur consommation d’électricité vers les heures creuses afin de libérer de la capacité lors des pics de demande. En échange, elles recoivent une rémunération. EDF Luminus est d’ailleurs très active dans ce domaine.

Plan de délestage révisé

Même si ces mesures diminuent le risque de blackout, une pénurie temporaire d’électricité pourrait malgré tout survenir en cas de conditions climatiques défavorables persistantes. Voilà pourquoi le gouvernement a travaillé sur un nouveau plan de délestage sélectif. Ce plan découpe le pays en 8 tranches (au lieu de 6 l’an dernier). Chaque tranche :

  • est répartie à travers tout le pays (une même commune peut donc contenir plusieurs tranches différentes) ;
  • représente une consommation comprise entre 500 et 750 MW ;
  • pourra être désactivée durant 3 heures, entre 17 h et 20 h

La désactivation de ces tranches permettra de limiter les conséquences d’une pénurie d’électricité, tant pour la population que pour les entreprises, et d’éviter un blackout.

Comme l’an dernier, le découpage essaie de limiter autant que possible l’impact d’un délestage sur les grands centres urbains, les chefs-lieux de province et les zones portuaires et aéroportuaires, et maintient l’alimentation des infrastructures critiques. Le plan prévoit une rotation des coupures afin de répartir l’effort également sur toutes les tranches.

Vous pouvez aussi agir !

Si votre entreprise dispose d’une certaine flexibilité dans l’organisation de son processus de production, vous pouvez contribuer à limiter le risque de blackout. Avec l’aide d’EDF Luminus, vous pouvez en effet mettre cette flexibilité à disposition pour mieux équilibrer la consommation d’électricité du pays et en tirer une rémunération.

Vous avez des questions sur le black-out ou souhaitez participer à notre programme de flexibilité ? N’hésitez pas à contacter notre service clientèle au 078/155 232 ou à envoyer un e-mail à business.services@luminus.be.

Pour plus di’information au sujet de notre programme de flexibilité, n’hésitez pas faire appel à votre Key Account Manager.